Pourquoi investir en location meublée ?

La location meublée constitue un investissement immobilier aux nombreux avantages. Comparés à la location à vide, les investisseurs ont moins de contraintes. Ils peuvent également profiter d’une rentabilité et d’une fiscalité plus intéressante. La seule condition est d’effectuer les démarches nécessaires pour obtenir le statut de loueur meublé non professionnel.

Location meublée, définition

La location meublée se réfère à un logement décent. Il est pourvu d’un certain nombre d’équipements, de mobilier et d’ustensiles divers garantissant le confort du locataire. Le matériel en place doit lui permettre d’emménager immédiatement. La liste exhaustive de ces installations est définie par la loi. Elle comprend des appareils électroménagers, notamment un four, un réfrigérateur, des plaques de cuisson, de la vaisselle et des ustensiles de cuisine. Il faut également installer une table et des chaises ainsi que des espaces de rangement. Quant à la literie, elle inclut le sommier, le matelas, le drap, la couverture et les oreillers. À savoir que vous êtes tenu de fournir des rideaux ou de mettre en place des dispositifs destinés à occulter les fenêtres des espaces nuits. Investir en location meublée vous oblige aussi veiller à ce que tous les luminaires fonctionnent correctement.

Avantages d’une location meublée

Le loyer d’une location meublée est 10 à 30 % plus élevé par rapport à la location à vide grâce aux prestations supplémentaires. Le prix est également déterminé par l’aménagement du logement et la qualité des équipements installés. L’investissement lmnp constitue un excellent moyen pour se distinguer de la concurrence. Peu d’investisseurs s’orientent vers la location lmnp alors qu’il est plus facile de trouver des locataires. Ce type de logement convient aux jeunes adultes qui sont entrés dans la vie active. Il est aussi idéal pour les professionnels en déplacement. Il peut également être loué par des étudiants. À savoir que la durée du bail est relativement courte. De ce fait, le risque d’impayé est moins élevé comparé à la location de logement à vide.

Fiscalité et location meublée

En location meublée, les recettes locatives sont déclarées comme des Bénéfices Industriels et Commerciaux au lieu de revenus fonciers. Il existe deux modes d’imposition au loueur meublé non professionnel. Si les revenus locatifs annuels ne dépassent pas les 70 000 euros, optez pour le régime micro-BIC. Vous bénéficiez d’un abattement de 50 %. Si les revenus locatifs excèdent les 70 000 euros, privilégiez le régime réel simplifié. Toutes les charges pouvant être défalquées sont déduites au préalable.

Investir en scpi assurance vie
Location meublée : investir seul, à plusieurs ou créer une société ?