Investissement immobilier : comment investir dans une ville d’avenir à haut potentiel ?

Le choix de la ville d’implantation compte beaucoup quand il est question de faire un achat de maison ou d’appartement et ensuite miser sur l’investissement immobilier locatif. Comment réussir ce genre de business dans une ville d’avenir à haut potentiel ?

S’enquérir sur le potentiel de croissance de la ville

Le fait d’investir dans une ville d’avenir à haut potentiel, c’est tout d’abord s’enquérir sur le potentiel de croissance de la commune de son choix. Dans cette optique, il est indispensable de vérifier la croissance économique et le niveau de développement urbain. Une analyse du développement du marché du travail et des opportunités d’investissement est à effectuer avant de choisir une ville d’implantation. Par-dessus tout, il est judicieux de s’informer sur le niveau de développement du secteur immobilier. Une étude comparative sur les prix du neuf et de l’ancien dans plusieurs villes s’impose avant de fixer son choix de la commune où lancer un projet d’investissement immobilier locatif.

Trouver des annonces de vente immobilière dans une ville dynamique

Dénicher les annonces de vente de logement les plus intéressantes est indispensable quand il est question d’investir dans une ville d’avenir à haut potentiel. Pour l’investissement locatif immobilier, la première chose à faire c’est de procéder à un achat de logement dans le neuf. Cela permet de profiter pleinement des avantages permis par le dispositif Pinel. Cette aide à l’accession au logement s’adresse aux investisseurs qui souhaitent mettre le bien immobilier acquis en location pendant 6 ans, 9 ans ou 12 ans. La défiscalisation immobilière peut aller jusqu’à 21 % du prix d’achat du logement avec le dispositif Pinel. Il est judicieux de louer les services d’un promoteur et d’un courtier pour trouver les annonces immobilières intéressantes dans la ville de son choix.

Achat et investissement immobilier avec le dispositif Pinel

Pour investir dans une ville d’avenir à haut potentiel et profiter des ressources de la loi Pinel, il convient de choisir un immobilier à vendre situé en zone A, zone A bis ou en zone B1. La visite du logement à acquérir est toujours de rigueur. Cela permet de vérifier que le logement est construit dans le respect des normes techniques et thermiques agréées. Une fois le logement neuf ou en VEFA acquis, il faudra le louer à un locataire agréé pendant 6 ans minimum. À noter que le montant du loyer à proposer doit respecter un plafond défini par la loi Pinel.

Après 6 ans de mise en location, le propriétaire peut étendre le délai de location de 9 ans à 12 ans. Il peut aussi reprendre son logement et en faire sa résidence principale.

Comptabilité LMNP : quel accompagnement choisir ?
Fiscalité location meublée : quel régime fiscal choisir ?